Atelier d’échange et de réflexion stratégique le 29 avril - 1er mai 2016 à Zagreb

CONTEXTE

Cet atelier réalisé à la demande des associations féministes croates est le troisième organisé dans le pays.

Un premier atelier de réflexion stratégique s'était tenu en novembre 2013 avec la participation de 18 associations de femmes croates suivi d'un autre en novembre 2014 auquel participait 22 femmes.

ORGANISATION

22 femmes représentant 18 associations de femmes croates (venant de 9 villes différentes) ont participé à l'atelier, parmi elles une dizaine étaient âgées de moins de 35 ans. Pour faciliter la communication avec les femmes du FFMed qui organisaient l'atelier, les interventions des unes et des autres étaient traduites en anglais ou en croate.

La première partie de la rencontre était dédiée à l'analyse de la situation en Croatie qui a empiré depuis 2014 avec une très grave régression des droits humains particulièrement des femmes et une grande division des associations de la société civile. Si les moyens financiers manquent toujours et la dispersion des associations de femmes est problématique, la mise en place du Réseau de Femmes, suite à l'atelier de 2014 commence à porter ses fruits.

Les associations ont ensuite échangé sur leurs priorités et ont choisi de travailler sur l'organisation des événements à venir du Réseau de Femmes et sur des actions très concrètes à mener dans les semaines suivantes : le 21mai une "marche pour la vie" était annoncée par le mouvement ultra-conservateur Prolife et le 27 mai une discussion publique devait avoir lieu à propos de la soumission d'une réforme de l'éducation. Elles se sont séparées en 3 groupes pour réfléchir sur des actions potentielles pour chaque priorité et apporter des idées au reste de l'assemblée. Toutes les propositions des groupes ont été présentées en plénière.

Le bilan de l'atelier s'est effectué avec toutes les participantes à la fin de la rencontre. Ces dernières étaient ravies de pouvoir échanger et prendre des décisions concrètes dans une atmosphère très détendue. Elles ont exprimé leur souhait qu'une autre rencontre soit organisée d'ici un an par le Fonds pour les Femmes en Méditerranée.

Le Fonds pour les Femmes en Méditerranée a de son côté confirmé son soutien du Réseau de Femmes.