Atelier d’échange et de réflexion stratégique des féministes libyennes le 28-29 mai 2015 à Tunis

CONTEXTE

L'idée d'une rencontre a émergé en 2014 au cours d'une discussion avec la présidente de l'association libyenne "Development Organization Support Youth" sur le support dont auraient besoin les militantes libyennes face à la terrible situation qu'elles vivent dans leur pays.
Le Fonds pour les Femmes en Méditerranée a proposé alors l'organisation d'un atelier sur deux jours pour permettre aux femmes de se rencontrer et de réfléchir ensemble. Urgent Action Fund–Africa accepta de participer au financement de la rencontre et le Réseau Euro Méditerranéen des Droits Humains–branche tunisienne soutint le FFMed dans l'organisation de celle-ci. L'aide de la présidente de l'association "Development Organization Support Youth" fut cruciale puisqu'elle permit d'identifier les militantes libyennes à inviter et d'organiser leur venue à Tunis.

ORGANISATION

20 femmes représentant 11 associations étaient invitées mais en raison de leur situation compliquée, seules 14 ont participé à l'atelier. La plupart de celles-ci appartiennent à des associations de femmes et provenaient de différentes villes libyennes.

L'atelier s'est déroulé en arabe et anglais avec traduction. Après une présentation du FFMed et des différentes participantes, la majeure partie du temps a été dédiée à une discussion ouverte. Elle était tout d'abord orientée sur les défis rencontrés par les femmes et les associations de femmes dans le contexte actuel et chacune a pu présenter les sujets, difficultés qu'elles considéraient comme les plus importants. Dans un deuxième temps, elles ont identifié les forces, les faiblesses et les allié-es du mouvement des femmes en Libye.
Au cours de la seconde journée, l'ensemble des points évoqués la veille a été listé et les femmes présentes, réparties en groupes, ont établi des listes des priorités. Lors de la mise en commun des propositions de chaque groupe, les deux priorités suivantes ont été retenues :
• prise en compte du droit des femmes et de la Haute Assemblée des Femmes dans la Constitution et des mécanismes de mise en œuvre
• soutien des organisations internationales en terme de financement, de formations, de logistique et de matériel


L'évaluation de l'atelier a révélé son succès : le débat fut long et permit de partager de nombreuses réflexions. Les participantes ont exprimé leur satisfaction quant aux priorités identifiées et ont été étonnées de la qualité du brainstorming. Elles ont reconnu que cette rencontre était une étape importante parce que c'était très difficile de le faire en Libye. Elles espèrent que d'autres associations de femmes pourront participer à un prochain atelier stratégique et elles souhaitent qu'il se déroule très prochainement.

En dépit des dangers qu'elles affrontent, en dépit des problèmes qu'elles rencontrent et des souffrances qu'elles vivent, les participantes sont très fortes et pleines d'espoir et nous sommes fières d'être à leurs côtés.

Pour le Fonds pour les Femmes en Méditerranée, cet atelier a été très positif car il a permis de mieux comprendre la situation des associations de femmes libyennes. Il a aussi a été l'occasion pour ces femmes qui vivent un grand stress de mieux se connaître et de reprendre leurs souffle.