Quelques commentaires des participantes

Construire et créer ensemble


Le Fonds pour les Femmes en Méditerranée a organisé sa dernière session de formation féministe à l’intelligence collective du 18 au 23 décembre 2013, près d’Alger avec 22 jeunes femmes venues de Constantine, Tizi Ozou, Mostaghanem, Bejaia, Skidda, Annaba et Alger, la plupart avait déjà participé aux sessions précédentes et certaines avaient invité leurs amies. La formation se déroulait dans un lieu convivial tout en étant propice à la réflexion. Cette session avait pour objectif de travailler sur la capacité de mener une action collective d'envergure entre groupes comme une campagne, une caravane, …

Le programme était très chargé :
• Présentations et rappel de la charte relationnelle et logistique

• Exercices quotidiens de mise en corps

• Ateliers de théâtre-forum :


- Ecouter/accueillir sans jugement ses propres émotions et pensées
- Transformer la colère et les jugements sur soi et les autres
- Animer les réunions ; les méthodes de décisions / Gestion des conflits


• Réflexion stratégique/brainstorming pour la mise en œuvre d'une action collective :


- Utilisation d'outils de créativité
- Analyse de l’état des lieux, planification d’une action collective (forces, faiblesses, alliés, priorités)
- Réflexion par petits groupes pour proposer une action collective



Des activistes algériennes étaient invitées pour transmettre les expériences d'actions qu'elles avaient menées : caravanes, organisation des femmes politiques pour les quotas, campagne du collectif Kif Kif Egalité. Le FFMed quant à lui, a présenté des études de cas de campagnes internationales.


À la fin de la formation, les groupes de travail ont rapporté les résultats de leurs projets d'étude : les jeunes femmes ont eu l'idée de mettre en place la campagne "30 ans barakat" (30 ans c'est assez) contre le Code de la famille algérien qui est discriminatoire, d'autres une campagne "Investir les lieux publics". Les idées sont lancées, le premier pas pour une campagne réelle est amorcée.

La formation s'est terminée dans la bonne humeur après une soirée dansante et bien sûr la remise des "diplômes" à toutes les participantes.