Créer et construire ensemble




La troisième session FFIC s'est tenue à Mehdia du 27 février au 4 mars 2015 dans le même lieu que les deux sessions précédentes.

Cette session réunissait 20 jeunes femmes âgées entre 18 et 33 ans dont 18 ont participé à au moins une des deux sessions précédentes. Une grande partie d'entre elles font partie d'une association de femmes marocaines. Les nouvelles venues, plutôt timides et impressionnées, ont cependant très vite été intégrées. Les participantes venant de région rurale ont témoigné des difficultés qu'elles rencontraient tant le conservatisme et les préjugés rétrogrades sont importants.

Comme pour les précédentes sessions, en dépit de la difficulté d'animer en trois langues (arabe, berbère, français), les ateliers se sont déroulés dans une ambiance fluide et sereine, les jeunes femmes montrant une détermination étonnante.
Ils étaient précédés de séances d'éveil corporel et d'échanges sur les ressentis des participantes. Après une première matinée passée à se présenter et à s'organiser, les participantes ont entamé le travail de fonds centré sur les actions des associations.

Au programme…

• Mon association :
- analyse des points forts et des points faibles
- détermination de 3 points-clés à améliorer
- théâtre-forum sur la gestion des relations

• Mise en œuvre d'une réflexion stratégique entre associations :
- analyse de la situation des femmes au Maroc
- détermination des points-clés sur lesquels agir
- identification des allié-es
- détermination des actions à entreprendre

• Apports sur les campagnes de sensibilisation
- présentation des caravanes par Najat de la fondation Ytto
- présentation de campagnes menées dans d'autres pays

• Divers
- Reprise des ateliers de communication des précédentes sessions
- Réflexions autour du corps à partir des questions des participantes

La formation se terminait par une évaluation finale où chacune indiquait son ressenti, les points forts et les points faibles et ce que cette formation avait changé pour elle. Ce fut un moment très émouvant.

Ce programme très dense était cependant entrecoupé de moments de détente et de visite à Rabat. La bonne humeur était au rendez-vous et la joie des participantes et des organisatrices de se retrouver et de partager ensemble des moments très forts ont permis à chacune de repartir remplie d'optimiste, d'idées et pleine d'espoir.



Nous remercions la fondation Ytto pour son aide pour l'organisation logistique de cette formation.