Participation du FFMed au festival méditerranéen de Prato


Souâd Belhaddad, journaliste écrivaine et membre du FFMed, était conviée au premier festival Méditerranéen de la ville de Prato, en Toscane (en périphérie de Florence). La rencontre se déroulait dans le magnifique musée du textile de la ville.

La table ronde, animée par Edoardo Zanchini, vice-président di Legambiente (écologie), à laquelle participait Souâd Belhaddad abordait le thème de l‘économie régionale.
Aux côtés de Souâd, intervenaient Ugo Biggeri président de la Fondazione Finanza Etica, Monica Usai, de l'association "Libera Contro le Mafie" , Nawal Belleli, activiste écologiste tunisienne et l’élue à la culture et au tourisme de Prato, Daniela Toccafondi.

« Souâd Belhaddad a abordé la question économique, à partir de la réalité des femmes. Après des remarques précises sur la perception que les femmes ont d'elles-mêmes et de leur valeur économique et sociale, elle a expliqué comment dans les nombreux projets que les femmes portent, dont ceux du FFMed, les femmes sous-estiment la ligne concernant leur salaire de chef de projet. Elle ajouté que, bien que les femmes soient généralement les principales donatrices des ONGs, elles font généralement peu de dons aux associations de défense des droits des femmes. « Peut-être que nous ne considérons pas suffisamment que nous sommes une priorité ? » interroge Souâd Belhaddad.
« La question économique est essentielle, a-elle poursuivi, mais sans un travail de considération de soi, d’estime et de confiance en soi, cela touche une limite, à un moment ou à l’autre. »
La mission, sur ce plan, du Fonds pour les femmes en Méditerranée est donc double : soutenir financièrement les associations mais aussi développer la prise de conscience des droits des femmes chez elles. L’alliance de ces deux éléments est un outil puissant pour le développement régional méditerranéen.


Pour en savoir plus sur le festival (italien)



Table Ronde du festival