Égypte

Logo HarassMap

Elles sont égyptiennes, très jeunes (petite vingtaine) et sont lassées des perpétuels attouchements qu’elles subissent dans le bus – au «  mieux »- ou des agressions physiques, allant parfois au viol, dans la rue ou autre lieu public – au pire. En Egypte, le harcèlement sexuel dans la rue touche en effet 80% de femmes


Pour enrayer cette «  tradition » qui ne dérangeait personne – sinon les femmes- quatre jeunes Cairottes, génération «  geek » (soit des accros de nouvelles technologies), ont eu en décembre 2010 une idée simple mais très efficace : une application par téléphone mobile qui permet aux victimes d'alerter les autorités par SMS et recevoir instantanément soutien et conseils. Une carte interactive s’est ainsi établie, qui répertorie les divers lieux où sévit le harcèlement sexuel tel que la plaignante l’a subie. Leur ligne de conduite : «  Nous sommes dans les rues, les rues nous appartiennent et nous ferons tous pour les sécuriser ». Vous êtes dans le bus, vous subissez un attouchement sans oser réagir devant l’agresseur, hop, vous envoyez un sms au numéro de HarassMap. Aussitôt, l’information (lieu, numéro du bus, …) est répertoriée sur une carte interactive qui regroupe ainsi les lieux de la ville où s’exerce le plus souvent le harcèlement. Dès l’installation de ce numéro, les messages sont arrivés en masse, avec soulagement. D’autant que, contrairement au dépôt de plainte au commissariat, l’anonymat de la plaignante est respecté si elles le souhaitent. L’association peut également l’orienter vers une assistance juridique et psychologique gratuite.


Puis, dans un autre temps, Harassmap, constitué de 300 bénévoles, tous très jeunes, se rend dans les quartiers où se concentre le plus de harcèlement pou interpeller les habitants. Cette sensibilisation a donné lieu à la création d’un clip, très attachant, avec uniquement des acteurs masculins. Tous s’adressent à la caméra, regard frontal et déterminé. Pour dire : «  Stop au harcèlement dans la rue ».

Zone sûre


Aujourd’hui, Harassmap a reçu un grand accueil médiatique dans le monde et, surtout, est sollicité pour modéliser l’opération au Yémen, Libye, Pakistan, Inde, Turquie, Indonésie et au Brésil.



Interview février 2013 : La lutte contre le
harcèlement sexuel continue…


Spot «  Appel à Don » (anglais)

Spot «  Stop au harcèlement dans la rue »

Partenaire technique : http://nijel.org/

Site Web : http://harassmap.org/en/

Contact : info@harassmap.org



Carte du Caire