Égypte

Nazra for Feminist studies (Nazra pour des études féministes) créée en 2007 au Caire, est un groupe féministe qui aspire à de nouveaux modèles d’organisation pour les jeunes. Nazra est convaincue qu’un mouvement féministe progressiste est la solution à tous les défis concernant les droits des femmes, les tabous sur la sexualité, le renforcement des capacités des femmes. Elle assure que seule la mobilisation sociale est une garantie réelle pour les droits des femmes.
Nazra a décidé de se focaliser en 2010 sur la surveillance des élections parlementaires avec une perspective de genre. Puis en 2011, elle a lancé le premier programme sur la sexualité en Egypte avec comme objectif de créer des espaces pour les jeunes femmes et les jeunes hommes dans lesquels commencer un débat progressiste sur les tabous tels que le genre et la sexualité. Toujours en 2011, elle a lancé, avant les élections, une "Académie sur la Participation Politique des Femmes" pour encourager la participation des femmes aux élections parlementaires. Enfin, Nazra a commencé un programme sur les droits des femmes dont l'objectif est de défendre celles-ci dans la sphère politique et de les rendre plus fortes face à toutes les sortes de violation auxquelles elles sont exposées.




Site Web : http://nazra.org

Contact : info@nazra.org

Facebook

YouTube


Le «Programme sur la sexualité» est avant tout un programme de renforcement qui a pour objectif d’impliquer des jeunes dans un débat progressiste et de créer un espace libre de réflexion sur la sexualité. Des questions telles que le genre, les tabous sur la sexualité pourront y être abordées sans jugements et sans discrimination.
Le programme commence avec une première étape sur "Les choses qui n'étaient pas dites avant ", initiative socio-culturelle pour aborder les tabous. Il continue ensuite avec une étape plus officielle : une formation sur la sexualité pour les jeunes, femmes et hommes. C'est un cours intensif de 10 jours sur la perception de la sexualité, en relation avec les droits humains, la culture et les médias prenant en compte le contexte égyptien et ses différents challenges.
Ce programme comporte des activités culturelles et sociales (récit de contes, visualisation de films, discussions et autres événements) qui devraient permettre l'élargissement du réseau de jeunes et les inciter à s'engager dans cette formation sur la sexualité.
Des petits ateliers spécialisés seront organisés en présence de jeunes réalisateurs, d'intellectuel-les et de représentant-es des médias.