France

Excisions, Parlons-en

Le défi
Il y a des violences qui touchent principalement les petites filles. Derrière ces violences se cache la volonté de la société de contrôler leur corps et leur sexualité.
Les mutilations sexuelles féminines sont de celles-ci. Elles mettent en danger leur santé, physique et mentale, privent de nombreuses femmes d’une sexualité épanouie et peuvent aller jusqu’à la destruction totale de leur vie.



Chaque année, dans le monde, 3 millions de filles et de femmes (dont l'immense majorité a moins de 15 ans) subissent une forme de mutilation sexuelle féminine.
Cela équivaut à 6 fillettes par minute. 
Aujourd’hui, 200 millions de femmes vivent avec les conséquences d'une excision.

Sur la rive nord, dans l’Union européenne, elles seraient 500 000 dans ce cas ; et entre 42 000 et 61 000 en France.
Mais surtout, malgré de grandes avancées juridiques en France, 3 filles sur 10 dont les parents sont issus de pays pratiquant les mutilations sexuelles féminines restent aujourd’hui sous la menace de l’excision.
Chaque année durant les grandes vacances, des milliers de petites filles et d’adolescentes retournent dans les pays d’origine de leur famille où elles risquent de subir une mutilation sexuelle féminine.

La réponse
Aujourd’hui l'association Excision, parlons-en ! entame une grande campagne de prévention des mutilations sexuelles féminines et des violences faites aux filles. L’objectif est de sensibiliser les personnes qui travaillent avec les enfants et les parents (professeurs, personnel de santé, travailleurs sociaux), les parlementaires et les filles elles-mêmes.
En France, Excision parlons-en ! a décidé de focaliser son attention et sa campagne sur le public adolescent (12-18 ans), le plus délaissé des campagnes de prévention sur les mutilations sexuelles féminines alors que l’entrée dans l’adolescence est une étape importante qui génère beaucoup d’appréhension et de questions chez les jeunes et surtout un moment critique pour les jeunes filles françaises dont les parents sont issus de pays pratiquant l’excision. Pour informer les adolescentes et leur entourage, Excision, parlons-en ! mettra en place - avec son réseau d’adhérents et d’expert-e-s - des supports spécifiques faisant appel aux nouvelles technologies de l'information et de la communication.



Site Web