Liban

IndyACT


IndyACT - Ligue des activistes indépendant-e-s, créée en 2006, veut mettre en œuvre une campagne pour l’amélioration des statuts juridiques, politique et économique des femmes au Liban avec une attention particulière pour les communautés délaissées, dont les travailleuses migrantes de l’Asie du Sud-Est et de l’Afrique. Selon IndyACT, les droits des femmes n’englobent pas seulement ceux des femmes libanaises mais ceux de toutes les femmes résidant au Liban. Or les conditions de vie et de travail des employées de maison venues de l’étranger pour travailler au Liban sous contrat sont dramatiques et s’apparentent souvent à de l’esclavage.


IDe nombreux rapports faits par des organisations établissent que le taux de mortalité des employées de maison au Liban est de plus d’un décès par semaine dont la moitié est qualifiée de suicide. La majorité des domestiques rapporte travailler plus de 12h par jour. Beaucoup d’entre elles travaillent jusqu’à 18 heures par jour et sont enfermées. Plus d’un tiers d’entre elles n’ont pas de jour de sortie régulier. Au moins 15% des employées de maison ont rapporté être frappées par leurs employeurs. Une sur trois n’a jamais été autorisée à sortir seule de la maison. 40% des employées de maison n’ont pas de chambre à elles. Beaucoup d’employeurs limitent la nourriture de leurs employées en quantité et en qualité. L’un des abus les plus fréquents des employeurs est la retenue du salaire.


IndyACT

IndyACT a donc décidé d’organiser une campagne qui mette l’éclairage sur la situation de ces femmes qui migrent au Liban avec un contrat et se trouvent l’objet d’une double discrimination sexiste et raciste d’une grande violence. La campagne appelle au respect de leurs droits sociaux, économiques et culturels et appuie la constitution d’un réseau qui leur permette de briser leur isolement.


Site Web : http://www.indyact.org/


Vidéo réalisée par IndyACT
financée par le Fonds (anglais)