Montenegro

Nova Feminist culture center œuvre, depuis 2008, à l’atténuation de l’influence de la culture patriarcale qui maintient la domination vis-à-vis des femmes, en reproduisant les stéréotypes de genre dans l’éducation, les medias et les arts. Depuis deux dizaines d’années, de nombreuses artistes féministes ont émergé en Serbie, Croatie, Bosnie Herzégovine et Monténégro et renforcé, par leur pratique artistique, les identités féminines non stéréotypées. Elles promeuvent le pluralisme culturel et politique, et s’opposent de cette façon au discours patriarcal et hégémoniste, dominant dans les Balkans.


Le but du projet ASKA/WBWPAN est d’étendre l’impact des femmes artistes sur les politiques et les cultures des Balkans ouest en établissant un réseau régional de femmes artistes.