Paris 5-8 juillet 2017
Rencontre des conseillères du FFMed


Rencontre

Le Fonds pour les Femmes en Méditerranée a organisé grâce au soutien de la Fondation de France une rencontre rassemblant une trentaine de femmes engagées pour l’égalité dans les pays du pourtour méditerranéen.
Ce temps dédié à la réflexion stratégique a permis d’établir ensemble non seulement la liste des priorités pour les femmes qui défendent l’égalité et l’émancipation dans la région mais de réfléchir à la mise en œuvre d’un tissage et d’un brassage plus systématique entre activistes au niveau local, sub-régional et régional afin d’assoir les bases d’un réseau solide.

Les invitées étaient au nombre de 19, toutes leaders et artisanes du mouvement pour l’égalité en leur pays : elles sont venues du Maroc, d’Algérie, de Tunisie, de Libye, d’Egypte, de Palestine, d’Israël, du Liban, de Turquie, de Monténégro, de Bosnie, de Croatie, d’Italie et de France.


Rencontre

La Grèce et la Syrie ne purent malheureusement pas participer à la rencontre. Les Espagnoles, empêchées par d’autres réunions ont travaillé en amont avec la présidente du FFMed afin qu’elle porte leur parole.

Une douzaine d’invitées en tant qu’observatrices ont assisté à la rencontre tout en aidant à son organisation : les jeunes femmes formées par le FFMed dans nos formations en Intelligence collective. C’était pour elles une occasion rare de rencontrer des femmes dont l’engagement et la générosité sont proportionnels et de faire l’expérience si frappante dans les réseaux internationaux de femmes du sentiment de ressemblance des femmes entre elles malgré la diversité.

La rencontre s'est déroulée sur 3 jours avec une alternance de sessions plénières et d'ateliers. Dans la première session, chaque intervenante présentait la situation des femmes dans son pays ainsi que les priorités en termes d'actions du mouvement des femmes. Ensuite, les participantes se sont regroupées en sous-régions (Balkans, Europe du Sud, Maghreb, Moyen-Orient) afin de définir les priorités régionales. Leur travail a été présenté en session plénière.
A partir de là, les participantes ont abordé la question de tissage en commun en définissant les priorités communes à tous les pays de la Méditerranée. Les thèmes retenus sont :
- les violences faites aux femmes
- le renforcement des capacités des femmes, des groupes et des coalitions
- la lutte contre les fondamentalismes
- l'implication des femmes pour les réfugié-es et migrant-es
- la communication et les médias féministes.

Enfin, la dernière session tentait de répondre à la question "Comment renforcer le mouvement des femmes dans la région ?" et apportait des réponses multiples.

A l’évaluation finale, l’ensemble des participantes ont insisté sur l’importance de réitérer cette rencontre considérée comme une première étape. Pour toutes c’est le début d’une longue collaboration, la mise sur pied d’un réseau « vraiment féministe à l’image de cette rencontre» qu’elles envisagent avec beaucoup d’optimisme. Plusieurs, habituées aux rencontres locales ou sous –régionales se sont étonnées de la convergences des points de vue, de la similitude d’expériences malgré des contextes en apparence très différents.

Les participantes ont exprimé leur gratitude pour cette offre d’un espace- à Paris !- bienveillant, chaleureux, et très énergisant au niveau intellectuel : « Le programme a été très bien réfléchi et les questions étaient très stimulantes et inspirantes », « une bouffée d’oxygène dans notre routine difficile».



Rencontre

Blog de Monica Lanfranco sur la rencontre (italien)

Article du magazine 50/50